Home Actualités Présidentielle en Guinée: Alpha Condé bloque le matériel de campagne de Cellou...

Présidentielle en Guinée: Alpha Condé bloque le matériel de campagne de Cellou Dalein Diallo

2
0

Alors que la présidentielle guinéenne est dans moins d’un mois, Cellou Dalein Diallo a vu son matériel de campagne confisqué par le pourvoir d’Alpha Condé. Le challenger principal du régime en place se retrouve impuissant devant sa commande de produits pour la campagne électorale, bloquée à la frontière Guinée-Sénégal depuis plusieurs jours.

Le matériel en question tourne autour d’une valeur de plusieurs dizaines de millions FCFA. Il est composé de trois conteneurs comportant de tee-shirts, de casquettes et de drapelets à l’effigie du candidat. Alors que la présidentielle en Guinée doit se tenir le 18 octobre 2020, ce lot de matériels de campagne de l’opposant Cellou Dalein Diallo a été bloqué à la frontière Guinée-Sénégal par le président Alpha Condé.

Il importe de souligner que le Jeudi 1er octobre dernier, Amnesty international a rendu public un rapport qui n’épargne pas les autorités guinéennes. Ledit document pointe « la répression des manifestations en Guinée. En particulier celles contre la réforme constitutionnelle permettant au Président Alpha Condé de briguer un troisième mandat, a causé la mort d’au-moins 50 personnes en moins d’un an, près de deux semaines avant l’élection présidentielle ».

Le coup de grâce d’Amnesty international

L’ONG a indiqué que « le rapport intitulé Marcher et mourir : Urgence de justice pour les victimes de la répression des manifestations en Guinée documente la responsabilité des forces de défense et de sécurité, associées parfois à des groupes de contre-manifestants, dans des homicides illégaux de manifestants et de passants entre octobre 2019 et juillet 2020 ».

Le même rapport fait « état de 200 blessés, d’arrestations et détentions arbitraires et au secret d’au-moins 70 personnes pendant la même période. Par peur de représailles, plusieurs blessés par balle ont fui leur domicile. Des autorités hospitalières ont aussi refusé d’accueillir les corps de victimes tuées lors de certaines manifestations »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here