Home Actualités Présidentielle 2020 : Le ministre Harouna Kaboré lance « The Roch Label »

Présidentielle 2020 : Le ministre Harouna Kaboré lance « The Roch Label »

2
0
En faisant de la labellisation des produits « Made in Burkina » son cheval de bataille, le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, est surnommé le « ministre des Labels » par plusieurs acteurs économiques. Harouna Kaboré ou le ministre des Labels donc a présenté mercredi à Ouagadougou, un nouveau label mercredi à la presse. Il s’agit du mouvement « The Roch Label ».
Le mouvement dont le ministre est le coordonnateur et composé d’hommes et femmes de toutes les couches et de différentes professions selon ses créateurs a pour but de reconduire le candidat Roch Kaboré à Kosyam pour un second mandat.
« Grand patriote déterminé, Roch Kaboré est une icône qui s’inspire de l’idéal de Thomas Sankara qu’il a contribué à réhabiliter par les actes et non par les mots, au regard de son engagement sans cesse renouvelé pour la transition de notre pays vers un développement endogène » a expliqué le Harouna Kaboré. Il en veut pour preuves : « l’engagement de Roch Kaboré pour la concrétisation du projet de construction du mémorial Thomas Sankara, le baptême de la deuxième plus grande université au nom du père de la révolution, la relance du gigantesque projet panafricaniste qu’est l’institut des peuples noirs, la poursuite du mot d’ordre « consommons local » qu’il a lancé et qui a créé un grand engouement pour la consommation des produits nationaux ».
« Durant ces 3 années au gouvernement, j’ai vu un homme d’état très engagé » (Abdoul Karim Sango, ministre de la culture)
Le lancement de ce mouvement a connu la présence entre autres de certains acteurs politiques, culturels. À en croire le ministre de la culture, Abdoul Karim Sango, le regard qu’il avait du président a changé. « Avant d’entrer au gouvernement j’avais une certaine perception sur la gouvernance du président, sur sa personnalité.
J’étais quelques peu réservé sur sa véritable capacité à porter le Burkina à une étape supérieure du mouvement insurrectionnel que nous avons mené en 2014 ; mais je dois dire que durant ces 3 années, j’ai vu un homme d’Etat très engagé pour la défense d’un état de droit, pour la défense des liberté, pour la défense de la justice sociale pour la défense du dialogue dans tous ses aspect » a déclaré Abdoul Karim Sango le ministre de la culture par ailleurs, un leader du mouvement.
C’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’est né officiellement représenté par une fresque comprenant les couleurs nationales et la photo du président Roch avec le message « le label de la cohésion sociale et du développement » frappé dans le filigrane d’un macaron qui ressemble à celui de labellisation de produits Burkina comme le Faso Danfani et le Chapeau de Saponé.
Frédéric Nikiéma, stagiaire
Radio oméga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here